La gelée de raisin à ma sauce !

Après le succès qu’elle a remporté ce week-end, je vais essayer de vous donner la recette de ma gelée de raisin. je dis essayer car pour cette recette encore plus que pour les autres c’est beaucoup au pif!

Tout d’abord, il faut cueillir le raisin, moi j’ai de la chance il pousse sous ma pergola et c’est plus simple à ramasser ! C’est un raisin blanc, à peau épaisse et bien sucré.

Cette année, il était à profusion et j’ai pu tester plusieurs méthodes.

Voilà la meilleure recette:

  • égrainer le raisin et le mettre à tremper dans une bassine pour bien le rincer
  • mettre ensuite les grains dans une grande cocotte à fond épais et recouvrir d’eau jusqu’au 2/3 environ
  • faire bouillir un bon moment jusqu’à ce que les grains soient bien éclatés
  • passer l’ensemble au dessus d’une passoire à trous pas trop fins et récupérer le jus obtenu en pressant bien pour récupérer un maximum de pulpe, jeter le reste de peau et pépins
  • remettre le jus ainsi récupéré dans la cocotte et remettre des grains de raisin à nouveau à éclater en refaisant bouillir l’ensemble
  • recommencer la filtration de la même manière en réutilisant toujours le même jus tant qu’il vous reste des grains de raisin (j’ai du faire la manip au moins 5 fois)
  • une fois terminée cette étape, peser la quantité de jus obtenu pour évaluer la quantité de sucre à ajouter
  • mettre le jus et le sucre cristallisé dans une bassine à confiture, la quantité de sucre dépend du raisin que vous utilisez. Pour ma part j’ai mis 1/3 de sucre par rapport au jus car mon raisin était déjà bien sucré !
  • mettre la bassine à bouillir pas trop longtemps (environ 1/4 heure) afin que la gelée garde une belle couleur verte (après elle devient marron)
  • laisser refroidir 5 mn la préparation et ajouter 1 cuillère à café d’agar agar dilué dans un peu d’eau froide (gélifiant à base d’algues qu’on trouve dans le commerce) à la gelée
  • refaire bouillir l’ensemble 5 mn
  •  verser un peu de gelée dans une soucoupe et tracer un trait avec votre doigt au milieu de la gelée, si elle est bien prise : le trait reste sinon les bords se rejoignent (dans ce cas, remettre à cuire quelques minutes supplémentaires)
  • il n’y a plus qu’à mettre en pots !  A déguster sans modération !
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s